Une victime malheureuse

30 Avr Une victime malheureuse

La balade du wagon
Les bonnes choses ont une fin

Dimanche 30 avril 1916

De grand matin Dewulf vient au poste avec sa charrette. Nous chargeons panneaux et madriers et en route pour la ferme Snick.
Cet après-midi, un obus destiné aux 120 est tombé à une trentaine de mètres de nous sans faire de mal à personne.
Notre ferme a été assez fortement bombardée par du 150. Un obus est tombé dans la cour en tuant un cheval et en brisant les fenêtres de la ferme. Nous avons tous constaté le sang-froid du Lieutenant Philipperon.
A 5h1/2 Match de football contre l’équipe mixte du 105, des 75 et 130.
Nos bons équipiers sont absents de façon que nous nous faisons piler.

La balade du wagon
Les bonnes choses ont une fin

Suivez les carnets de guerre par email

No Comments

Post A Comment