Triste nouvelle

30 Déc Triste nouvelle

Un vrai cadeau de Noël
Saint Sylvestre 1915

Jeudi 30 décembre 1915

Lavage complet dans les prairies inondées. Mort aux puces

Au sortir du bain, je tombe sur Léon Coméliau qui vient me faire visite.

Il a quitté Eu il y a quelques jours et s’en revient tout content à Nieucapelle.

Il ne sait s’il a réussi son examen de brigadier et se plaint de la mesquinerie et de la sévérité qui sont actuellement les caractéristiques du CIA.

Nous avons revécu quelques bonnes heures du temps jadis en parlant des nôtres et de chez nous.

Eugène est maintenant aumônier aux chasseurs de la 3è D.A.

Léon m’a annoncé que Paul Helbig était mort dans les bras d’Eugène et qu’il reposait à côté de de Harlez dans le cimetière de Calais.

Cette mort m’émeut profondément. Pauvre et belle jeunesse, tu ne demandais qu’à vivre!…

Encore un ami disparu.

Un vrai cadeau de Noël
Saint Sylvestre 1915

Suivez les carnets de guerre par email

No Comments

Post A Comment