Nuages et oiseaux

19 Déc Nuages et oiseaux

Grandes eaux
Poste suisse

Dimanche 19 décembre 1915

Fusillade et canonnade intense toute la nuit. Comme toujours vers Oostkerke.

Quel sale secteur à Tray!

Après-midi accompagné de Francis. Nous allons au poste d’observation. L’air très pur permettant de voir très loin et très distinctement le côté boche. L’inondation encore étendue avec les dernières pluies s’étendait au loin et avait envahi les tranchées ennemies. On voyait un peu partout les lueurs des coups de canon et particulièrement celles des batteries contre avions.

Au soir, avec Paul cette fois, nous avons été promener dans les tranchées jusqu’au fort de Knokke. Là nous avons passé l’Yser à Ypres dont une partie est occupée par les avant ponts belges et l’autre par les avant ponts allemands. Le ciel était bas mais le soleil couchant donnait au paysage des teintes à la fois douces et fort variées qui se reflétaient partout dans les plaines inondées parsemées de longs roseaux , et où des milliers d’oiseaux aquatiques prenaient leurs ébats. Le vert pâle, le jaune tendre, l’orangé, le rouge clair et le violet transparent des nuages de cette poétique soirée de décembre se jouaient tour à tour dans le clapotis des eaux. De loin en loin, les silhouettes des sentinelles aux casques kaki se profilaient le long du canal. Quelle poésie !

Toute la nature prêche la Paix et cependant nous en sommes encore loin

Tranchées inondées

Grandes eaux
Poste suisse

Suivez les carnets de guerre par email

No Comments

Post A Comment