Les plumes

14 Mar Les plumes

Franz
Des choses intéressantes

Mardi 14 mars 1916

Doux réveil dans un bon lit, la tête perdue dans les plumes d’un moëlleux oreiller. « Où suis-je; où vais-je; d’où vins-je? ».
Franz ne s’est pas levé trop tard et nous avons encore passé, en tête-à-tête, une bonne matinée.
Après le dîner, je reprends le chemin de Nieucapelle où j’arrive sans ennui. Les jours se font de plus en plus longs, des merles sifflent au haut des arbres, je reconnais le mois de mars de jadis
Franz
Des choses intéressantes

Suivez les carnets de guerre par email

No Comments

Post A Comment