Le port anglais

30 Sep Le port anglais

Tempête
Mines échouées

Jeudi 30 septembre 1915

Délicieuse matinée. Je me suis rendu aux écuries et ai monté l’attelage d’un conducteur. Porteur et sous-verge se sont bien comportés.

A travers la campagne par les petits chemins de traverse nous nous sommes dirigés vers Ardres [1]ou bien Andres qui est un village voisin de Ardres. L’air était vif et rappelait ces belles journées de fin septembre passées à Xhoris.

Après midi en compagnie de De Clercq. Nous avons visité le port et les entrepôts anglais. L’organisation est vraiment merveilleuse. Nous avons pu aussi examiner à l’aise un destroyer et un sous-marin qui rentraient au port. Les équipages de ces bâtiments ont cet air crâne[2]fier, hautain qu’on ne voit que chez les marins.

Calais: Port des sous-marins français

Tempête
Mines échouées

Suivez les carnets de guerre par email

Notes   [ + ]

1. ou bien Andres qui est un village voisin de Ardres
2. fier, hautain
1Comment
  • Domideco
    Posted at 07:50h, 02 octobre Répondre

    Attention, De Clercq s’ecrit en 2 mots.

Post A Comment