La balade de la baladeuse

10 Avr La balade de la baladeuse

Le boyau de la mort
La victoire des Rameaux

Lundi 10 avril à samedi 15 avril 1916

La baladeuse [1]Il s’agit d’une pièce tirant des obus éclairants, en référence aux lampes baladeuses utilisées pour y voir plus clair dans le capot d’une voiture a tiré plusieurs fois.
La première fois, le tir était réglé par un adjudant. Après 15 projectiles, ils n’avait encore rien observé. Il jugea bon de cesser le tir qui fut repris le soir par un lieutenant qui n’y vit pas beaucoup plus.
La baladeuse n’avait pas cessé de tirer de 10 minutes que la riposte boche avait lieu. Un schrapnel vint éclater au-dessus de la pièce et un percutant à une vingtaine de mètres après quoi, le tir fut allongé.
Repérée les jours suivants, la baladeuse fut bombardée copieusement par du 120. Cinq projectiles tombèrent  à moins de 15m de la pièce et plusieurs autour du poste. Celui-ci fut même évacué un jour par Polet et Van Bogaert alors que les obus se permettaient de trop grandes familiarités! Un tomba à une (?) de mètres devant le poste, un autre derrière et un dans la porcherie sans faire de grands dégâts.

Ferme dévastée et lampe dite « baladeuse »

Le boyau de la mort
La victoire des Rameaux

Suivez les carnets de guerre par email

Notes   [ + ]

1. Il s’agit d’une pièce tirant des obus éclairants, en référence aux lampes baladeuses utilisées pour y voir plus clair dans le capot d’une voiture
No Comments

Post A Comment