Foot Ball

17 Oct Foot Ball

Saut d'obstacles
Retour d'Angleterre

Dimanche 17 octobre 1915

De corvée à 6h du matin. On m’annonce qu’il faudra encore 3 semaines avant que nos munitions soient faites. Définitivement cela devient insupportable et tout à fait grotesque. Ne vaudrait-il pas mieux essayer de changer de batterie? Mais l’expérience d’Eu m’a défranchi [1]Belgicisme. Se dit de quelqu’un qui a perdu sa hardiesse, son assurance. et je pense que ce n’en est pas la peine.

Après-midi j’ai assisté à Guines au match de Foot Ball de la 1e DC contre la 2e DC [2]Je suppose que ça veut dire Division de Cavalerie. J’ai retrouvé là plusieurs compagnons de Eu. Un superbe soleil relevait par son brillant les teintes innombrables et douces des feuilles vieillies par l’automne ainsi que les jolis uniformes de gardes et des lanciers qui ressortaient si fort sur l’herbe verte du terrain. Une quarantaine de trompettes sonnaient impeccablement de ces airs militaires qui vous donnent le frisson, et mettaient dans ce cadre charmant la note guerrière.

Soldats jouant au football

source: getsurrey.co.uk

Saut d'obstacles
Retour d'Angleterre

Suivez les carnets de guerre par email

Notes   [ + ]

1. Belgicisme. Se dit de quelqu’un qui a perdu sa hardiesse, son assurance.
2. Je suppose que ça veut dire Division de Cavalerie
4 Comments
  • Eric Duchateau
    Posted at 03:53h, 17 octobre Répondre

    Jean-Gobert, bonjour.
    A mon avis il faut lire 8 semaines a la place de 3 semaines!

    • cdgadmin
      Posted at 19:49h, 18 octobre Répondre

      Je me suis posé la même question, mais d’une part je sais pour avoir déjà une certaine avance sur la lecture qu’il ne faudra pas attendre 8 semaines, et puis je pense qu’il aurait été plus logique de dire 2 mois s’il s’était agit de 8 semaines.

  • aurore
    Posted at 15:49h, 19 octobre Répondre

    C’est impressionnant de voir son impatience quand on sait ce qui l’attend. Il doit tout de même en avoir une bonne idée lui même vu l’afflux de blessés qu’il a déjà croisé.

  • Domideco
    Posted at 10:25h, 21 novembre Répondre

    Bon papa couteau, pour ceux qui l’on côtoyé, avais un caractère assez aventurier et aimait l’action.

    C’est lui qui a mis le feu aux poudres au près de mes beaux parents en nous offrant un cadeau de fiançailles alors que les parents des deux côtés avaient décidé qu’il fallait attendre la fin de nos études avant de mettre cette question sur le tapis. Le résultat ne s’est pas fait attendre.

    C’est lui aussi qui, à un âge déjà avancé, est monté, sur le plongeoir de la piscine des Dubois à Lubeek et puis, à la stupefaction de tous, a plongé tout habillé.

    Cette impatience de passer à l’action et donc bien dans le caractère du personnage qui déclare par ailleur,se sentir dégradé par l’oisiveté relative qu’il vit alors.

    Et n’oublions pas qu’il s’est engagé comme volontaire alors que rien ne l’y obligeait. À l’époque, les circonscrits étaient désigner par tirage au sort et les nantis revendaient volontier leur appel aux armes a des jeunes gens dont la famille étaient dans le besoin.

    Bon papa de Coster avait utilisé ce stratagème pour éviter le service militaire mais en ce faisant la promesse qu’en cas de guerre, il s’engageait comme volontaire. Promesse qu’il a tenu puisqu’il est parti à la guerre le lendemain de son mariage en septembre 1914 et n’en est revenu qu’en 1919.

Post A Comment