Baisse de moral

12 Oct Baisse de moral

L'oisiveté d'un soltat
La fleur au fusil

Mardi 12 octobre 1915

Courte promenade jusque Marck. Corvée de pain et café à 6h du matin

J’ai reçu aujourd’hui une longue lettre de Frans datée du 22 septembre. Le tableau qu’il décrit des beaux jours passés à Xhoris à pareille époque me rend bien mélancolique. Quand reverrons-nous ces beaux jours?

Si encore j’étais au front à faire de la besogne utile, mais à moisir ici et n’avoir encore rien fait, quoi de plus démoralisant!

Soldat lisant une lettre

L'oisiveté d'un soltat
La fleur au fusil

Suivez les carnets de guerre par email

No Comments

Post A Comment