Souvenir de chasse

01 Nov Souvenir de chasse

Sur un air d'harmonium
Le glas brisé

Lundi Toussaint 1er novembre 1915

Triste fête de Toussaint par une journée pluvieuse et mélancolique. Que nous sommes loins des battues de Toussaint à Xhoris!

Dès la veille on était comme grisé par l’odeur des taillis et la perspective de quelques beaux coups de fusil, lorsqu’on faisait la dernière tournée des sentiers pour s’assurer que tous les postes étaient bien en ordre. Le lendemain de bonne heure on était levé pour donner les derniers ordres. Après le tirage au sort des postes, c’était la première traque en dessus du parc et les premières émotions des détonations et des bruissements dans l’enceinte. Après c’était la vraie fusillade dans le Bléron où le gibier abondait et où les beaux coups ne manquaient pas. Souvent on recoupe dans le versant d’où l’on suivait toutes les péripéties de la traque, quelques faisans au vol rapide vous obligeaient au coup du roi.

Au loin la belle plaine limitée en face par le Hantis [1]Je n’arrive pas à trouver de quoi il s’agit et Godinry, à gauche par Xhoris et à droite par le bois des chevreuils. Pas un coin qui n’évoquait de doux souvenir où quelque beau coup de fusil. Et c’était ainsi toute la journée, une griserie propre au chasseur qui connait les bois et qui en goûte toute la poésie et les charmes.

Le soir c’était autour d’une table bien garnie qu’on se retrouvait. Chacun avait son histoire à conter et les vins animaient les convives « Ah, quel bon temps, quel temps c’était »

Sur un air d'harmonium
Le glas brisé

Suivez les carnets de guerre par email

Notes   [ + ]

1. Je n’arrive pas à trouver de quoi il s’agit
1Comment
  • Duchateau Eric
    Posted at 08:00h, 01 novembre Répondre

    Je pense que c’est PLANTIS

Post A Comment